Redesigner la station de métro Centrale de Milan

Dans le cadre d’un workshop avec les étudiants de l'école de design de Politecnico di Milano, projet de ré-aménagement des couloirs du métro de la station Centrale, l’une des plus grandes stations de la capitale mondiale de la mode et du design. À partir d’une étude ethnographique, le projet propose de créer une atmosphère conviviale et chaleureuse tout en pensant une signalétique inclusive pour faciliter l'orientation.

La station Centrale de Milan est l’une des plus grandes d’Europe avec 330 000 passagers par jour et 120 millions passagers par an. La circulation essentiellement basée entre la station métro et la station de train est marquée par une zone critique qui a retenu notre attention. Cette zone critique, ce sont les couloirs qui mènent des entrées (sorties) vers les lignes du métro (et vice-versa).

Analyse ethnographique

À travers deux immersions sur le terrain et d’une enquête en ligne, nous avons pu comprendre le profil des usagers et observer les comportements. Nous avons également observé avec attention l’espace et les différents points de contact existants avec les usagers.

Carnet de Léa

La zone critique

La zone travaillée est littéralement une zone grise, froide (très ventilée et ambiance froide) et peu éclairée. Elle n’inspire pas confiance et n’est donc pas agréable à fréquenter. Il est aussi difficile de s’y repérer.

Les usagers

Usagers

Les usages et comportements observés

L’observation et le questionnaire nous ont permis de comprendre que les couloirs de la station ne sont pas que des zones de passage, les gens s’arrêtent pour téléphoner ou manger.

La proposition

La proposition vise deux objectifs prinicipaux :

  • Créer une atmosphère accueillante et conviviale
  • Créer une système d’orientation (wayfinding) inclusif

Une expérience sensorielle

Pour palier à l’atmosphère anxiogène le zone grise. Des couloirs chaleureux qui mettent en éveille les sens sont imaginés avec :

  • des murs végétaux pour purifier l’air et réduire la ventilation tout en diffusant des odeurs agréables
  • un éclairage lumineux qui joue sur les contrastes de couleurs
  • une harpe murale au son doux et à faible niveau pour ceux qui souhaitent interagir avec l’espace

Un espace convivial

Puisque l’espace est utilisé pour passer des appels, manger ou prendre une halte, la proposition prévoit des assises dédiées où les usagers pourront se poser quelque temps avant de poursuivre leur trajet.

Une signalétique inclusive

Afin de favoriser la navigation dans le lieu, la signalétique oriente sur les différentes possibilités d’accès aux lignes de métro. Le projet propose aussi d’utiliser les bandes au sol à destination des aveugles pour indiquer au sol la direction vers les lignes de métro.

Ces propositions d’expérience sensorielle et d’orientation facilitée pourraient être étendues à d’autres parties de Centrale et à d’autres métros également. Ainsi, voyager et faire la navette ne serait plus aussi fastidieux mais serait une expérience agréable.

L’article est également disponible sur Medium

X